Home

Tout ce qu’il faut savoir sur l’investissement immobilier en loi de Pinel

Sylvia Pinel, ministre du Logement en 2014, a mis en place le dispositif de défiscalisation immobilière baptisé loi de Pinel. Cette dernière a pour but d’encourager les Français à construire des logements écologiques. Au début de l’année 2018, elle a connu un changement puisqu’elle cible surtout les zones où les demandes de logement sont élevées. Elle a donc exclu les 2 zones c’est-à-dire le secteur B 2 et C. 

Les avantages de la loi de Pinel en investissement immobilier

La loi de Pinel vise les particuliers pour qu’ils puissent investir dans un logement neuf, à condition que celui-ci réponde aux normes écologiques du bâtiment. Aussi, il est important qu’ils s’engagent à louer le bien pendant une durée de 6, 9 ou 12 ans. Malgré la modification qui a été effectuée, il faut savoir que la fiscalité reste inchangée. Le particulier bénéficie ainsi d’une réduction d’impôt et, en même temps, il perçoit les loyers tous les mois. Effectivement, le taux d’imposition peut diminuer de 12 %, 18 % jusqu’à 21 % de la somme investie. Il faut noter également que choisir ce dispositif offre l’occasion à un particulier de pouvoir préparer sa retraite. En effet, il peut anticiper ses rentes du patrimoine avec les loyers reçus tous les mois. Par ailleurs, il a une belle opportunité pour se constituer un patrimoine.

Nos sources d’informations:

https://www.actu-immobilier.net/

https://www.accor-immo.fr/

https://www.ohm-immobilier.fr/

https://www.immo-invest.fr/

https://www.bdi-immo.com/

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de ce dispositif ?

Pour profiter de la loi de Pinel, il est évident de respecter certaines conditions qui ont été imposées. Premièrement, il est obligatoire que le logement soit neuf ou rénové, et en même temps, il faut qu’il bénéficie du label écologique BBC 2015 ou RT 2012. Par ailleurs, il est indispensable qu’il soit en cours de construction par l’investisseur lui-même ou un promoteur. Il est également à noter que le bien doit être loué sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Suite aux changements effectués, il faut que l’immeuble se situe dans la zone A bis, A et B1. Et enfin, il est important que le bailleur respecte le plafond fixé par la loi de Pinel. En outre, la valeur du bien ne doit pas dépasser les 5 500 Euros le mètre carré, et au total la somme de 300 000 Euros.